Cervicalgies, Torticolis… Comment la chiro agit?

Romain PEISSEL chiropracteur vitaliste à Toulouse

Cervicalgies, Torticolis… Comment la chiro agit?

12 novembre 2019 articles santé 0
cervicalgies et soins chiropratiques

Douleurs chroniques ou blocages soudains, les cervicalgies (littéralement douleurs du cou) peuvent avoir des causes musculaires, articulaires (arthrose par exemple), osseuses, et même émotionnelles. Chacune de ces origines seront spécifiquement adressées et traitées en chiropractie:

 

Causes mécaniques

On entend par “mécaniques” les causes fonctionnelles des problèmes de nuque, celles qui peuvent être corrigées en un temps assez bref et qui ne seront pas “visibles” sur des IRM ou des radios comme pourraient l’être les hernies discales etc.. En voici donc quelque unes:

Déplacement articulaire au niveau cervicale:

Le cas le plus classique et évident pour tout ostéopathe ou chiropracteur utilisant des méthodes standards de traitements: un déplacement d’une vertèbre -ici dans la nuque- peut entraîner  la compression d’un nerf sortant de la colonne. Il en résulte une douleur vive pouvant même irradier jusque dans le bras. On appelle cela une névralgie cervico-brachiale, c’est le cas le plus avancé d’une compression nerveuse.

Ci-dessous, un nerf (en rose) comprimé par un déplacement ou une immobilisation vertébral (soit au dessus soit au dessous du nerf).

foramen intervertébrale

Il arrive aussi parfois que des adhérences, des oedèmes et des tissus cicatriciels se forment dans la zone entourée en violet. Dans ce cas aussi, le nerf sera en partie comprimé!

L’ajustement des segments vertébraux peut modifier ce processus appelé “subluxation” entre les 2 vertèbres. C’est le principe fondateur de pratiques de santé comme la chiropraxie. Néanmoins, les résultats peuvent s’avérer limités si l’on ne considère pas d’autres notions comme celles que nous évoquerons plus bas.

Les subluxations vertébrales comme nous l’avons décrit ici peuvent venir suite à des accidents (voiture, chocs crâniens etc..)  ou suite à des postures anormales prolongées telles les positions au bureau ou les positions en voiture. Lisez cet autre article pour acquérir de bonnes habitudes de postures.

Mais, nous le verrons,  d’autres causes sont parfois à l’oeuvre!

 

Tensions du trapèze, et autres muscles du cou:

La nuque est une zone dense et complexe en muscles. Leurs tonicités sont une des principale cause pour les douleurs sur cette partie du corps:

  • Si les muscles -comme le trapèze par exemple – deviennent hypertoniques, alors tensions et douleurs musculaires peuvent rapidement apparaître.
  • Si les muscles sont hypotoniques sur un côté de la nuque et normalement toniques de l’autre côté, un “porte à faux” risque de se créer, générant alors des fixations vertébrales ou des changements de la courbure cervicales.

Le “coup du lapin”:

Cet évenement traumatique est souvent le résultat d’une hyper-flexion puis hyper-extension très rapide de la nuque. Il survient typiquement dans le cas d’un accident de voiture, et se traduit immanquabement par:

  • Des déchirements ligamentaires de la colonne cervicale
  • Des hypertonicités des muscles de la nuque survenant peu de temps après l’accident.

 

Si un traitement chiropratique approprié n’est pas effectué rapidement après l’accident, les tensions musculaires deviendront chroniques. De même, si les ligaments ne sont pas traités correctement (en nutri-thérapie par exemple) les déchirures resteront.

Les traitements musculaires en chiropractie s’effectuent à l’aide de “points gachettes”, sorte de points de pressions spécifiques qui ramèneront les muscles à des tonicités plus normales après traitement. On peut également chercher la CAUSE de ces tensions musculaires, parfois elles-même dûes  à des subluxations de vertèbres ou des problèmes posturaux..

Là aussi, le chiropracteur essaira de normaliser les tensions de part et d’autre du cou, favorisant ainsi une meilleur courbure cervicale, et moins de pressions sur les articulations vertébrales.

muscles profonds des cervicales

On voit  ici que les muscles autour des vertèbres sont de part et d’autre de la colonne, et ont donc une influence décisive sur le bon positionnement des segments vertébraux.

Déplacement du bassin ou des lombaires:

Une cause très commune également pour les douleurs de nuque: le déplacement de la base de la colonne. Comme le décrit le schéma ci-dessous, une “bascule” du bassin aura à coup sûr des répercussions sur le reste de la colonne vertébrale! Ceci est simplement dû au fait que l’organsime cherche en permanence à compenser le mauvais positionnement des structures articulaires -du bassin notamment- afin de retrouver une rectitude vis à vis du centre de gravité.

Ainsi, une sorte “d’effet papillon” risque d’être observé en bout de chaîne. Créant alors des tensions mécaniques sur les muscles mais aussi sur la mâchoire et les sutures crâniennes…

Le chiropracteur saura détecter et traiter des anomalies de positionnement du bassin ou des lombaires, même si cette zone est à priori sans symptôme!

SOT torsion

 

Hautes cervicales et crâne:

Les premières vertèbres cervicales, ATLAS et AXIS ont ceci de particulier qu’elles peuvent influencer le reste du corps par leur bon positionnement ou non:

Lorsque des tensions musculaires anormales surviennent au niveau de la base du crâne, les 2 vertèbres C1 et C2 vont se figer, voire même se subluxer (se déplacer légèrement). En plus de créer des douleurs  sur la zone hypertonique, le mauvais alignement de ces 2 vertèbres vis à vis du crâne induira là aussi un autre “effet papillon”: le reste du corps va posturalement s’adapter, cette fois ci pour que les fixations de ces verèbres n’entraîne pas trop de tensions sur les méninges!

Ceci peut, là encore,  entraîner des cas de torticollis ou même de cervicalgies chroniques…

Certaines méthodes chiropratiques dites “hautes cervicales” ont là encore des réponses à apporter,  avec des façons très spécifiques et très précises de repositionner ces 2 premières vertèbres. Lire la ” Première évolution de la chiropractie” dans mon article sur la chiro en générale pour connaître ces différentes méthodes.

muscles sub-occipitaux

Les muscles entourant les 2 premières vertèbres cervicales.

Manipulations cervicales et AVC:

Comme décrit dans mon autre article sur les manipulations en général, les manipulations cervicales ne sont pas sans risque si on utilise des techniques très véloces ou inadaptées à cette zone du rachis. Ces méthodes de manipulations sont clairement proscrites dans les écoles de chiropraxie et par les chiropracteurs en général…

 

Causes structurelles: les courbes et les vertèbres

A contrario des causes fonctionnelles qui peuvent être corrigées dans un temps assez bref, les causes structurelles pour les problèmes de nuque se créent avec le temps, avec des mauvaises postures chroniques… et ne se traitent pas en 2 ou 3 séances de chiropractie classique!

Scolioses, excroissances osseuses sur les vertèbres, hernies discales etc.. telles sont les problèmes dits de “structure” qui peuvent engendrer des symptômes.

Ces causes structurelles pour les problèmes de cervicales sont néanmoins en lien avec les causes fonctionnelles: si des mauvaises postures ou des tensions musculaires dans le cou perdurent trop longtemps, alors elles impacteront la qualité et la forme des structures vertébrales. Plus tard, si problèmes il y a dans cette zone, ils seront sûrement dûs à un état dégradé des structures cervicales!

 

La courbure cervicale et la scoliose:

En règle générale, chez les personnes atteintes d’une scoliose, le cou aurait tendance à se raidir.  Au lieu d’avoir une belle courbe vue de côté, les vertèbres auraient tendance à devenir plus droite. C’est, en soi, une cause structurelle potentielle pour des douleurs de nuque…

 

radiologie d'une scoliose

état scoliotique d’un patient

les raideurs cervicales en radios

exemple de colonne cervicale trop raide: la nuque devrait avoir un aspect bombé vers l’avant.

Mais les raideurs des vertèbres cervicales ne sont pas seulement dûes aux scolioses: Il arrive parfois que ces raideurs soient là depuis longtemps, suite à des tonicités anormales des muscles de cette zone, ou bien même suite à un “coup du lapin” dans un accident de voiture. Dans ces cas de figure, on travaillera en chiropractie notamment sur:

  • les méninges: les tensions et les adhérences de la dure-mère notamment vont maintenir les raideurs de la nuque en place. Lorsqu’on libèrera les méninges, les courbes normales auront tendances à revenir, avec du temps et plusieurs ajustements…
  • la posture: faire en sorte que les bonnes positions soient en permanence adoptées, c’est aussi une des missions du chiropracteur.
  • le crâne: les tensions sur les sutures crâniennes jouent un rôle dans les courbes- harmonieuses ou non- de la colonne. Les techniques craniennes chiropratiques pourront aider en ce sens.
  • sans oublié bien sûr les ajustements verébraux au niveau des cervicales: si ils sont suffisament spécifiques ils pourront, à terme aider la lordose cervicale à revenir…

Les excroissances osseuses:

Appelées également ostéophytes, il s’agit le plus souvent de tendons ou de ligaments qui se sont ossifiés pendant plusieurs mois. Les symptômes liés aux ostéophytes sont:

  • raideurs musculaires de la nuque
  • sensations de “fragilité” du cou et baisse d’amplitude de mouvements sur cette zone
  • et bien sûr douleurs musculaires ou articulaires chroniques..

Réponse de l’organisme à des stress ligamentaires ou tendineux, les excroissances osseuses devront être traitées par la nutrithérapie appropriée afin de redonner une bonne consistence aux ligaments et aux tendons. Le traitement chiropratique le plus efficace consiste à “réveiller” l’organisme quant à sa perception propre de ces tissus remaniés.

Un travail de proprioception neurologique peut être faite, notamment par le biais d’une technique, Biokinetics® qui aura, à terme la faculté de “remettre à zéro” la perception de l’organisme vis à vis d’un tendon ou d’un ligament ossifié. Induisant alors une reconstitution et une reconstruction du tissus originel…

discopathie cervicale

une discopathie cervicale

Hernies discales et discopathies:

Parfois les disques peuvent être protrusif ou en hernie. Ce changement structurel peut avoir un gros impacte sur les cervicalgies.

Les disques en protrusion, c’est:

  • C5-C6 pour 60% des cas,
  • C6-C7 pour 30%
  • les autres segments vertébraux comptant pour les 10% restant..

Là encore, comme pour les ostéophytes, les symptômes sont: raideurs musculaires, sensations de fragilité dans le cou, douleurs

Pour vraiment traiter la cause des douleurs, il faudra en passer par des suppléments nutrithérapiques spécifiques aux disques et par des techniques de relâchements des facias et des muscles paraspinaux propres à la chiropractie.  Voir ici mon article consacré aux problèmes de disques.

Les discopathies (disques qui ont diminué de volume) et les discarthroses (arthrose qui s’installe au dessus et au dessous des disques) ont des symptômes similaires à ceux précités dans les cas d’ostéophytes. Et les traitements passent aussi par des techniques chiropratiques visant à “optimiser” l’adaptation qu’aurait le corps à des changements structurelles. Pour ensuite remanier les disques eux mêmes, la solution la plus appropriée passera par la nutri-thérapie discale, voir là encore mon article à ce sujet.

 

Cervicalgies et stress émotionnels

Bien plus fréquemment que l’on pense, les évenements et stress émotionnels sont souvent à l’origine de douleurs et dysfonctionnements tels que cervicalgies ou torticollis.
On lie souvent un stress ponctuel et intense aux torticollis par exemple, mais des des angoisses des colères ou des peurs chroniques sont aussi parfois à l’oeuvre… Comme mentionné dans mon autre article sur le sujet, des techniques chiropratiques existent pour “normaliser” et annuler les effets des émotions sur l’organisme. Le principe étant de “remettre à zéro” la perception neurologique qu’aurait le patient de tel ou tel évenement…

 

Si cet article vous a aidé, likez partagez ou commentez svp!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Call Now Button
35 Partages