Cyphose-chiropracteur-Scoliose

Scoliose, Cyphose, Lordose… les réponses en chiropractie

Lorsque ces pathologies sont diagnostiquées, les traitements proposés sont nombreux… mais pas toujours efficaces ! L’approche en chiropractie va consister à comprendre pourquoi de telles torsions ou courbures de la colonne sont arrivées, et comment les corriger. Explications .


 Les termes utilisés:


Afin d’éviter les confusions, faisons d’abord une mise au point sur les termes qui seront employés par votre chiropracteur…

Les courbes normales d’une colonne vertébrale, c’est quoi?

courbes de la colonne- chiropractie toulouse

Comme on peut le voir sur ce dessin, il y a donc 4 courbes « normales » en tout:

  • 2 courbes type CYPHOSE, c’est à dire bombées vers l’arrière pour les dorsales (rouge) et le sacrum-coccyx (gris)
  • 2 courbes type LORDOSE, c’est à dire bombées vers l’avant pour les lombaires (jaune) et les cervicales (vert)

Les pathologies de courbures de la colonne:

-La cyphose, est un abus de langage pour désigner en réalité une hypercyphoseou du moins une exacerbation de la cyphose naturelle du corps, en référence à la courbure dorsale qui est bombée vers l’arrière. On parle également de « posture de bossu » .
La “bosse de bison”, elle, se réfère à une courbure de type “hypercyphose” pour les toutes premières vertèbres dorsales, voire pour la dernière vertèbre cervicale.


-La lordose, là aussi, désigne une “hyperlordose”, en référence à une exacerbation de la courbure lombaire de type lordotique…et ne fait jamais -ou presque- référence à l’hyperlordose cervicale… c’est aussi un abus de langage de par l’usage qui en est fait. La posture dite « cambrée » est une forme d’hyperlordose lombaire. Il faut noter que les hyperlordoses cervicales sont plutôt rare. Comme pathologies à ce niveau, on retrouve plutôt une hypo-lordose de la nuque, c’est à dire un “raidissement” cervical !

-La scoliose, c’est bien le “S” que forme la colonne vertébrale chez l’Homme (et surtout la femme ) vue de dos, indiquant toujours une anomalie de la colonne vertébrale. Elle peut être “fonctionnelle” ou “structurelle”. Dans le premier cas, les tensions musculaires des muscles para-spinaux sont anormales et impactent la courbure. Dans le deuxième, plus grave, les os sont impactés par la courbure.

scoliose en chiropraxie Romain Peissel
A gauche, une colonne scoliotique sans atteinte structurelle, c’est à dire sans que les vertèbres ne changent d’aspect morphologique. A droite, l’intégrité osseuse des vertèbres est impactée!

Normo, Hyper, Hypo :

Les autres types de pathologies de la colonne vertébrale ne portent pas particulièrement de nom, et sont parfois marginales… L’hypo-lordose cervicale ou raideurs cervicales en revanche est une situation fréquente (cf: dessin du milieu). L’angle présent entre le sacrum et les lombaires détermine à priori si la cambrure de la colonne lombaire est trop importante (+ de 30°) ou trop plate (-de 30°)

posture colonne et chiropractie
3 courbures vues de côté: colonne normale (gauche), hypo-lordotique et hypo-cyphosique (milieu), hyper-lordotique et hyper-cyphosique (droite)

Pourquoi ces troubles surviennent ils?

Souvent déclarée “idiopathique” en médecine (c’est à dire sans cause apparente), la scoliose a parfois des raisons d’être qu’un praticien de santé se doit de rechercher. Il en va de même pour les cyphoses et les lordoses. Ces 3 pathologies ont souvent des points en commun. En chiropractie, on distinguera 4 grandes causes qui pourraient être à l’origine de ces phénomènes:

  • causes mécaniques
  • causes hormonales (chez la femme notamment)
  • causes biochimiques (médicaments)
  • causes émotionnelles

Voyons quelques détails sur les 4 principales origines de ces pathologies:

Origines bio-mécaniques pour les scolioses, lordoses et cyphoses:

Un traumatisme peut il être en cause au départ ? En chiropractie on considère que des chocs physiques anciens peuvent générer, in fine une modification de la posture générale… et donc de la courbure de la colonne:

  • traumatismes crâniens dans l’enfance (chutes, accidents ou même torsions du crâne suite à la naissance) ou encore chutes sur le coccyx
  • causes congénitales: outre les causes liées à l’accouchement, il arrivent que des pathologies génétiques soient à l’origine de troubles moteurs et musculaires. De graves problèmes posturaux (tels que scoliose ou hyper-lordose surtout) peuvent ensuite se développer.
  • troubles posturaux chroniques tels que positions contraintes à l’école, cartables lourds, semelles orthopédiques inadaptées
  • dysfonctions neurologiques moteurs tôt dans la vie, troubles oculaires et autres
  • contraintes bio-mécaniques induites par une chirurgie orthopédique par exemple : arthrodèse du pied, plaques fixatrices entre 2 vertèbres.. mais aussi suite à des bagues dentaires, corsets, opération du membre inférieur etc…
cyphose et chiropraxie
l’excès de cyphose (à gauche) peut apparaître suite à la pose de bagues dentaires.

Une arthrodèse posée sur les vertèbres d’un enfant en cours de croissance est une hérésie! Quelle chance peut on donner à l’organisme si des contraintes mécaniques sont infligées à un corps qui cherche à grandir? En chiropractie, on tentera plutôt de travailler “dans le sens du corps ”, d’adapter les soins en synergie avec ce phénomène naturel qu’est la croissance…

arthrodese-chiropractie
Arthrodèse sur la scoliose d’un adolescent. Les soins en chiropractie ici seront inévitablement restreints.

La Cyphose, elle, est vue en chiropractie notamment comme aillant 3 origines mécaniques principales:

  • Causes posturales: positions voutées mais aussi bagues dentaires portant pendant des années
  • Maladie de Scheurmann, ou vertèbres déformées donnant l’aspect du « bossu » (image ci-dessous)
  • Causes congénitales, traction forcée du crâne à la naissance….

Les dysfonctionnement hormonaux induisant des scolioses:

Statistiquement, c’est bien les femmes qui sont les plus impactées! Les scolioses surviennent parfois avec l’arrivée des menstruations (et parfois même avant).
Quel lien peut il y avoir?
En chiropraxie cranio-sacrée, une explication vient du fait que le système endocrinien n’est pas encore mature à l’adolescence, et que les organes génitaux et les signaux hormonaux sont parfois dysfonctionnant. Les hormones de croissances se retrouvent alors parfois en quantité aberrantes ou non-régulées avec le reste de l’organisme… Il existe quelques recherches sur le rapport entre système endocrinien et scoliose… dont voici un article américain à ce sujet.

Des liens existent aussi entre le système musculaire et les organes (voir la Kinesiologie Appliquée, une technique en chiropractie) . Les corrélations entre des organes dysfonctionnant (la sphère gynécologique notamment) et leurs muscles associés expliquent parfois que des hypertensions musculaires peuvent survenir sur:

      • le bassin,
      • les muscles fessiers 
      • les muscles lombaires

…et ce de manière chronique! Une posture inadaptée s’installe dès lors, et la colonne vertébrale tente ensuite des compensations…type scoliose notamment.

scoliose et chiropraxie - compensations musculaires
Si certains muscles fessiers sont hypertoniques, (dans des dérèglements gynécologiques par exemple) des compensations vertébrales s’installent..induisant une scoliose!

Les scolioses peuvent être liées au système hormonal pour 2 raisons principales:

– Soit les signaux endocriniens ne sont pas homogènes dans l’organisme de la jeune patiente pré-pubère, induisant alors des anomalies de croissances des vertèbres et du bassin,


Soit le système glandulaire (gynécologique notamment) est dysfonctionnant, générant ensuite des hypertonicités d’un côté ou de l’autre du corps!


Cyphoses et lordoses sont généralement moins liées à des dérèglements hormonaux qu’à des contraintes mécaniques et/ou posturales (citées précédemment).

Des causes médicamenteuses en lien également?

Dans la lignées des troubles endocriniens évoqués ci-dessus, certains médicaments favorisant la croissance sont directement liés à des problèmes de type scoliose, lordose ou cyphose . La chiropractie fut l’une des première profession dans le monde à s’alarmer d’un tel phénomène. Les recherches médicales allant dans ce sens sont rares en France, mais existent ailleurs. Voir par exemple cet article scientifique (en anglais). 
Pour une prise en charge adaptée, chiropracteurs et médecins doivent parvenir à communiquer! …Quand le patient n’arrive pas en cabinet bien après son traitement hormonal de croissance.


Origines émotionnelles des scolioses/cyphoses/lordoses:

Raisons sous-estimées, les stress sociaux et environnementaux tels que décès, viols etc.. ont régulièrement un impacte sur la physiologie du corps, notamment chez les jeunes. Le chiropracteur possède parfois des techniques de soins dites “émotionnelles”, qui pourront peut-être aider à retrouver une normalisation des tensions dans l’organisme. A condition de procéder à un suivi régulier! Voir mon article sur le traitement des troubles émotionnels en chiropraxie.
L’hyperlordose ou l’hypercyphose ne sont pas en reste: une cambrure trop prononcée ou un dos qui se voûte progressivement, cela arrive avec des chocs ou des traumatismes affectifs également!

Scolciose-Cyphose-Lordose: les réponses proposées par la chiropractie

Le chiropracteur est bien sûr régulièrement consulté pour ces troubles de la posture!  En fonction du cas, voici comment il pourrait procéder:

Techniques classiques de manipulations vertébrales:

C’est la méthode la plus courante pour tenter d’améliorer l’état postural. Cependant, il est clair que des vertèbres atteintes structurellement ne changeront pas “d’état” suite à des mobilisations vertébrales (cf: les 2 clichés radios plus haut). Pour une cyphose par exemple, les manipulations seront jugées bénéfiques ou non par le chiropracteur en fonction des angles mesurés sur les radios “avant” et “après” une série de traitements:

degrés de cyphose mesurés en chiropractie

  Il en va de même pour la scoliose, ou la lordose…

Techniques crâniennes:
Certaines approches thérapeutiques de la profession considère qu’un crâne en torsion (à la naissance par exemple) peut se transformer en scoliose des années après. Une sorte de mécanisme naturel type “effet papillon” qui répartit, in fine, les torsions initiales sur le reste du rachis, allant des cervicales au bassin. 

L’intérêt d’une telle méthode en chiropraxie est donc de traiter le patient dès le plus jeune âge! En effet, ce mécanisme de répartition ou mutualisation des tensions de haut en bas n’aura pas le temps de s’installer avec la croissance…Limitant ainsi cyphoses et scolioses notamment. La prévention étant donc, ici comme ailleurs, la meilleur des thérapie!

La méthode utilisée en chiropractie pour le crâne va consister à libérer/modifier les tensions méningées qui apparaîtront au praticien, généralement au niveau de la voûte crânienne. Dans les cas de scolioses ou de cyphoses par exemple, on considère également dans d’autres techniques les sutures crâniennes comme étant “figées” ou “non-alignées”. Les corrections sont alors du même ordre, visant à normaliser la position et le micro-mouvement de ces sutures crâniennes…

En chiropractie, on considère toujours l’organisme comme étant modifiable et malléable.. dans la limite de l’état des structures bien sûr!
Si l’on parvient à restaurer la mobilité les articulations (vertèbres, crâne et bassin) alors les problèmes de postures tels scolioses cyphoses ou lordoses pourraient s’améliorer !

 

Méthodes globales ou holistiques, dévrillage intégral du corps:

D’autres technique existent également: Lorsque la scoliose, la cyphose ou la lordose sont installées, il est parfois nécessaire pour le chiropracteur d’avoir recours à des méthodes plus “globales” pour parvenir à “dé-vriller” l’organisme! Un travail rarement rapide lorsque l’on cherche à traiter un patient adulte… Il s’agit ici d’opérer dans la globalité du corps, et non plus sur quelques segments vertébraux. Voir également mon article sur les techniques douces pour plus de détails…

La méthode SOT (ou Sacro-Occipitale Technique) est une des technique qui correspond le mieux à cette approche. Elle consiste à libérer les tensions méningées qui résident tout le long de la colonne, impliquant également le crâne et le bassin:

torsions des méninges et du bassin en chiropraxie

Considérant le problème de scoliose comme une “lésion” unique, des corrections simultanées de haut en bas  seront appliquées chez le patient.

SOT en chiropractie
La méthode « Sacro-Occipitale Technique »

Techniques sur les tonicités musculaires:

C’est un fait: certaines scolioses (ou même lordoses) sont uniquement dûes à des tensions musculaires inadaptées. Plus de tensions d’un côté du corps que de l’autre (ou de l’avant par rapport à l’arrière pendant des années) et la posture spatiale s’en trouvera affectée. En chiropractie, une technique propose de normaliser l’activité musculaire de l’organisme, c’est la Kinésiologie appliquée.  Ici, on considère que les tensions musculaires sont à l’origine du problème…et non l’inverse!

muscles aberrance scoliose et chiropraxie
les hyper-tonicités sont testées et corrigées en Kinésiologie Appliquée

Une normalisation des muscles – du bassin ou du crâne notamment – sera donc parfois une bonne solution pour retrouver des tonicités adaptées le long de la colonne vertébrale… améliorant alors les situations de Lordose, de Cyphose et surtout de Scoliose.

testing musculaire du bassin - chiropraxie
on peut tester chaque muscle des jambes et du bassin afin de déterminer quels sont les muscles trop fort ou trop faibles…
Temps de rémissions & taux de succès pour scolioses cyphoses et lordoses en chiropractie:
Plus tôt sera faite la prise en charge, plus rapide seront les résultats! Un enfant aura ainsi bien plus de chance de voir sa posture se corriger qu’un trentenaire, mais les corrections sont parfois là même une fois la croissance terminée! Un suivi à minima mensuel sera cependant nécessaire…

Scoliose-Lordose-Cyphose.. et bagues dentaires:

D’autres techniques en chiropractie se focaliseront sur le bon fonctionnement de la mâchoire. Celles-ci considèrent les anomalies de tensions musculaires et/ou les déplacements de l’ATM (l’articulation qui ouvre la bouche). C’est le cas notamment quand un enfant subit des contraintes de positionnement des dents en portant des bagues durant des années… Des torsions qui induisent un “effet papillon” et qui génère alors, parfois, des torsions de la colonne vertébrale quelques années plus tard.
Les dents et les tensions qui y sont infligées peuvent alors générer une scoliose, une cyphose et même une lordose! Ces anomalies de la mâchoire peuvent aussi être prises en charge par le chiropracteur. C’est un travail de relâchement des muscles buccaux, des dents et des os crâniens qui est alors nécessaire. Tous les détails sur ce sujet dans mon article dédié à l’ATM.

dents machoire et chiropracteurs
les bagues dentaires sont parfois ressenties comme de véritables contraintes structurelles par le corps…

Traitement du système endocrinien:

En chiropractie, des méthodes existent afin de réguler ce qui semble être une des principale cause des cas de scoliose chez l’adolescente. Plusieurs outils existent pour cela, mais tous auront pour but de normaliser l’activité de chaque glande potentiellement mises en cause dans les cas de scoliose (et parfois de cyphose):

  • Ovaires/Utérus
  • Glande Pituitaire
  • Glandes Surrénales
  • Thyroide, dans une moindre mesure.

 

Traitements neuro-émotionnels en chiropractie:
Là encore, le chiropracteur doit pouvoir détecter si il y aurait eu une situation vécue ou un stress “à l’origine”. (Voir les origines émotionnelles citées plus haut)
C’est certainement là aussi une des causes majeure pour ce qui est des troubles posturaux chroniques tels que scoliose ou cyphose…
Le traitement proposé en chiropractie  peut s’avérer efficace, mais un suivi sera certainement nécessaire pour « normaliser » les réflexes de protections générés par l’organisme face à de tels événements. Il s’agit là de corriger des habitudes neurologiques induites par des chocs émotionnels anciens! Les techniques chiropratiques pratiquées dans ces cas de figure sont par exemple:

  • Bio-Energetic-Synchronisation Technique
  • Neuro-Emotionnal Therapy (NET)
      •  
neuro-emotionel-chiropractie
un traitement selon la procédure NET

Pour des infos plus compètes à ce sujet, voir mon article dédié aux somatisations des stress émotionnels.

Les dangers des traitements proposés ailleurs:

Interventions chirurgicales:
Dans certains cas, le corps médical suggère -parfois trop vite- l’éventualité d’une chirurgie vertébrale.

Avant d’enter dans des considérations chirurgicales pour ce qui est de la scoliose ou de la lordose par exemple, il est essentiel de se poser les bonnes questions:

  • est-ce que les autres méthodes dites « alternatives » ont déjà été essayé dans mon cas?
  • Si oui, y a-t-il eu des résultats probants?
  • est-ce que j’ai bien compris les risques inhérents à une telle intervention?
  • Ai-je bien eu l’avis de plusieurs spécialistes/chirurgiens en ce qui me concerne?

Trop souvent, la chirurgie type arthrodèse est proposée à des personnes -souvent jeunes- atteintes de scoliose. La croissance du corps aidant, il serait plus judicieux de bien suivre un traitement adapté chez un chiropracteur avant d’envisager d’autres solutions plus invasives! L’arthrodèse est un choix définitif…

arthrodèse vertébrale et chiropraxie
fixation des vertèbres lombaires par voie chirurgicale

Les corsets:
De moins en moins utilisés, ces “orthèses externes” peuvent être tout aussi dangereuses à long terme. Vouloir “raidir” la colonne à tout prix n’est pas forcément la meilleur solution, surtout dans le cas de patients jeunes… Là encore, un avis éclairé d’un chiropracteur pourrait changer le cours de la vie d’un jeune scoliotique ou d’un futur “bossu”. Voir aussi mon article dédié à la chiropractie pour les enfants.

Problèmes posturaux et manipulations:

L’ultime solution n’est pas non plus toujours la manipulation des segments vertébraux . Bien qu’un grand nombre de chiropracteurs la préconise, à raison, il arrive que d’autres méthodes de traitement soient plus adaptées dans certains cas (voir les autres techniques plus haut).
Il faudra donc veiller à ce que les techniques employées par le praticien conviennent bien à son cas à soi !

Si cet article vous a éclairé, Likez Partagez ou Commentez svp!

Partagez
Partagez
WhatsApp