ATM, dents et chiropractie

Mâchoire, dents et ATM en chiropraxie

Le dysfonctionnement de l’articulation temporo-mandibulaire ou ATM peut avoir des répercussions sur un grand nombre de symptômes dans le corps humain. En plus de montrer des signes locaux de perturbations (tels craquements, douleurs, baisse de mobilité etc.. ) l’ATM joue parfois un rôle prépondérant dans les sensations d’équilibre, de douleurs de dos, de tête, voire même de troubles émotionnels…

 

L’ATM..c’est quoi?

Considérations anatomiques:

L’ATM, c’est d’abord une articulation unique avec le crâne (via l’os temporal) côté droit et gauche du corps (cf images ci-dessous). Entre ces 2 os, une sorte de ménisque donnant la possibilité à la mâchoire de se « déboîter » légèrement vers l’avant lorsque l’on ouvre la bouche.
L’articulation est hermétiquement fermée par une capsule de ligaments.

Pour les muscles, ils sont au nombre de 4:

  • le muscle temporale
  • le muscle masséter
  • le muscle ptérygoïde médial
  • le muscle ptérygoïde latéral

 

Sur le dessin ci-dessous, on distingue l’articulation en question: un condyle (sorte de boule blanche) situé entre le mandibule et l’os temporale au dessus. Entre les 2, un ménisque (dessiné en blanc) pris en sandwich et qui contribue à la répartition des pressions exercées par la mâchoire, lors de la mastication notamment…
On distingue également des ligaments qui s’attachent au condyle.
Les chiropracteurs sont familiarisés avec ces structures anatomiques, et doivent pouvoir reconnaître si celles-ci sont dysfonctionnelles ou non… 

pterygoide muscle en chiro
On voit ici le muscle ptérygoïde latéral droit, le muscle médial n’étant pas dessiné ici…

 

D’autres muscles viennent s’insérer sur la mâchoire au niveau de la gorge, mais nous pouvons les oublier pour l’instant. D’autres muscles encore sont présents autour de la bouche, mais de moindre importance pour ce qui nous concerne ici…

Rôle neurologique de l’ATM:

Il est avéré que cette articulation joue un rôle prépondérant dans l’équilibre postural du corps ainsi que dans le bon fonctionnement du système nerveux en général. La sensation de perte d’équilibre ou de vertiges peut également être dûe à un dysfonctionnement de l’ATM.
Les mécanismes sont encore méconnus, mais il arrive que des différences de pression entre l’ATM droit et gauche aient des répercussions sur la position du bassin, la vision, la digestion, la déambulation etc…
Certaines techniques de chiropraxie proposent déjà des méthodes complètes pour investiguer ces troubles neurologiques.

Chiropraxie et ATM-vue post
Dans cette vue « arrière », on distingue ici nettement les 2 muscles internes de l’ATM: ptérygoïdes latéral (vert) et médial (rouge), ainsi que les masséters (à l’extérieur). On voit également les 2 facettes articulaires de l’ATM plus haut (2 couches de cartilage)

Les dents, et en particulier l’occlusion dentaire contribue à la bonne répartition des tensions crâniennes (lors de la mastication par exemple) et, in fine, de la bonne activité neurologique du Système Nerveux Central.
En plus de l’occlusion, le déséquilibre physiologique d’une seule dent (par exemple une carie profonde) peut générer des troubles posturaux, digestifs, neurologiques et bien plus encore!

 

Causes des dysfonctionnements de la mâchoire

Choc direct:

C’est l’une des cause principale d’un problème sur l’ ATM. Accident de voiture, sport, gifle reçue… les causes physiques ne manquent pas! Et le patient oublie parfois même un tel évènement. Comme énoncé juste avant, l’aspect neurologique et posturale de l’ATM est également impacté dans de tels évènements.

TMJ, chiropractic and sports

Traumatisme crânien ou pelvien:

Suite à des accidents (choc du crâne ou coup du lapin en voiture par exemple)- les tensions musculaires à plus ou moins long terme se focaliseront parfois sur la zone de l’ATM. De même, les traumas du bassin se répercutent parfois « en bout de chaîne » sur les tensions de la mâchoire. Voir un de mes article plus détaillé à ce sujet.

 

Chirurgie dentaire et Orthodontie:

C’est également l’une des cause (sous-estimée) de problèmes sur cette zone du corps. Concernant l’orthodontie, il n’est pas rare de voir de jeunes patients aillant subi des corrections orthodontiques infligeant trop de tensions sur les dents. Cela génère parfois des troubles de l’ATM mais aussi ailleurs…
De même, des travaux dentaires tels des extractions des dents de sagesse induisent une ouverture parfois trop prolongée de la bouche. Le ménisque se retrouve alors endommagé. Le chiropracteur a la possibilité de détecter un tel traumatisme.
Enfin, un traitement dentaire inadapté peut aussi induire, in fine, des aberrations musculaires de l’ATM.

dents machoire et chiropracteurs

 

Choc ou stress émotionnels:

Une relation de cause à effet plus subtile peut également être détecter en chiropractie: des évènements « difficiles à vivre » somatisent parfois sur l’organisme, induisant des hyper-tonicités sur les muscles de la mâchoire. Voir mon article détaillé concernant les conséquences des stress émotionnels. Ainsi, des stress chroniques se cristallisent parfois sur les 4 muscles que l’on a cité tout à l’heure, les rendant hyper-toniques! Résultats: diverses conditions de santé apparaissent, que nous allons détailler plus bas.

 

douleurs de mâchoire et ATM en chiropraxie

 

Quelles conséquences pour ces perturbations de l’ATM?

Conséquences structurelles locales:

Si il y a eu traumatisme ou des hyper-tensions neuro-musculaires dans cette zone, le ménisque ou les ligaments seront peut être endommagés. C’est une cause suffisante pour ressentir des troubles divers, comme:

  • Baisse de l’amplitude de mouvement de la mâchoire: on n’arrive plus à ouvrir la bouche comme avant…
  • La mâchoire se bloque ou elle « claque » à l’ouverture
  • Mauvaise occlusion dentaire: les dents ne se touchent pas de manière homogène lors de la fermeture de la mâchoire. Le chiropracteur doit pouvoir déterminer si l’occlusion est homogène chez le patient.
  • Douleurs et/ou gonflements de la zone ATM, là où se situe le condyle.
  • Bruxisme ou hyper tonicités des muscles de l’ATM, avec des douleurs de muscles…

Le bruxisme, par exemple, est une situation où les dents subissent des tensions ou des frictions (grincements nocturnes) qui survient généralement suite à des stress émotionnels chroniques ou du surmenage chronique. Ceci engendre une usure prématuré des dents, voire parfois un détérioration/destruction des 2 ménisques de l’ATM !

Syndrôme de SADAM:

S.A.D.A.M. (pour Syndrome Algo-Dysfonctionnel de l’Appareil Manducateur) est également appelé syndrôme de Costen. Littéralement qui signifie « syndrome de douleurs de la mâchoire » donc pas plus explicite que cela…
Néanmoins, il indique qu’une composante mécanique sur l’ATM induit une douleur. Nous verrons comment traiter ceci en chiropractie un peu plus bas.

Conséquences sur la posture globale du corps:

Dû au fait que des récepteurs neurologiques sur l’ATM informent le cerveau sur la position du crâne notamment, l’organisme répondra par des tonicités musculaires du corps erronées si des informations anormales proviennent de ces récepteurs de la mâchoire.
Conséquences:

crâne atm et chiropraxie

 

posturologie et chiropraxie

C’est une sorte de réaction en chaîne neuro-musculaire qui survient lorsque des problèmes d’ATM impactent le reste de l’organisme:
Tel un « effet papillon », le corps subit parfois un dérèglement postural généralisé dans le cas où les ménisques, les ligaments ou bien les muscles de l’ATM sont déorganisés, voire lésés.

Dans le dessin ci-dessus, on voit par exemple un déséquilibre/dysfonctionnement de l’ATM qui impacte la longueur des jambes (et du bassin)!

Conséquences neurologiques:

Certains capteurs sensoriels résident au sein même de l’ATM, entre le condyle et l’os temporal (voir ci-dessus). Ils interagissent avec les capteurs de l’oreille interne notamment. Une défaillance de ces derniers aura des conséquences, tels:

  • Des vertiges
  • Des maux de tête
  • Des raideurs de la nuque
  • des troubles visuels transitoires, etc…

Nous verrons plus bas comment traiter ceci en chiropraxie.

 

ATM et sphère digestive:

La mâchoire, c’est là où débute le processus de digestion. L’activité de mastication et la déglutition peuvent se faire de façon homogène ou non. Ce qui aura des conséquences sur les tensions de l’œsophage, de l’estomac et parfois même plus bas encore.. De plus, l’action mécanique du mandibule sur l’os maxillaire a des répercussions sur les tensions crâniennes et méningées, comme vu ci-dessus. Par ce biais,si les efforts mécaniques sont mal répartis sur le crâne, des répercussions peu prédictibles peuvent survenir…

 

Autres conséquences « exotiques »:

Il arrive que des problématiques inattendues surviennent après une défaillance de la sphère buccale ou de l’ATM. Les problèmes dentaires notamment peuvent induire un état d’anxiété ou de déprime par exemple!
Des incidences musculo-squelettiques sont également observées par le chiropracteur: les douleurs de dos ou les migraines sont parfois des situations dûes à un problème d’occlusion dentaire. En chiropractie, la clé est toujours de rester le plus exhaustif possible dans les diagnostiques, et l’éventualité d’un dysfonctionnement de la mâchoire à l’origine d’un problème de dos doit toujours être pris en compte!
Des conséquences aussi variées qu’imprévisibles peuvent également arriver suite à une carie mal placée ou un problème dentaire non décelé (couronne, onlay ou inlay défectueux). Le chiropracteur doit régulièrement penser à ces éventualités…

« J‘ai eu l’occasion de consulter un jour un patient atteint de dépression sévère, et ce depuis plusieurs années. Malgré 5 séances et des soins importants sur lui, je n’observais aucune amélioration. Ce n’est qu’ 1 an plus tard que, au hasard d’une rencontre dans la rue, son épouse me confia que sa dépression fut totalement guérie le jour où son dentiste découvrit une carie profonde logée sous une couronne… qui était là depuis très longtemps! »

 

Comment traiter l’ATM en Chiropractie?

Les manipulations sur cette zone sont en général proscrites,mais des traitements neuro-musculaires ou crâniens règlent souvent les problèmes de mâchoire les plus communs:

Traitements manipulatifs:

Les chiropracteurs ont tous appris que l’ATM pouvait être décomprimé par une manipulation rapide de cette articulation… De nombreuses sources médicale ou manipulatives en font état, mais préviennent aussi des dangers que comportent cette manipulation de l’ATM. En cause: le risque d’élonguer la capsule ligamentaire, ou pire: de détériorer le ménisque!
Le choc neurologique est également à risque: lors d’une manipulation en force, les nombreuses terminaisons nerveuses qui tapissent l’ATM se retrouvent sollicitées
trop fortement et peuvent alors déclencher une perte de synchronicité des mouvements musculaires de la mâchoire…
Cependant, certaines manipulations dites « non forcées » en chiropraxie peuvent très bien régler un trouble du positionnement articulaire de cette zone. Simple et sans vecteur de force, cet acte thérapeutique ne présente généralement aucun danger!

« Les risques d’accidents lors des manipulations de la mâchoire sont bien réels! Il arrive qu’un « choc neurologique » ou une rupture des ligaments surviennent lorsqu’un praticien zélé décide d’administrer un geste manipulatif bref et véloce sur la zone… Ces accidents sont parfois irréversibles et doivent inciter chaque patient à la plus grande prudence! »

 

muscles et articulation de l'ATM

Traitements neuro-musculaires:

Il sera donc bien plus préconisé de réguler les tensions musculaires des muscles intra et extra buccaux (voir images ci-dessus), cela afin de normaliser la configuration de l’ATM dans l’espace. Cette approche thérapeutique est généralement la plus efficace.
De nombreuses techniques non-invasives sont disponibles dans le champs d’action du chiropracteur:

  • La Kinésiologie Appliquée qui vise toujours à normaliser l’activité neurologique des muscles, donc leur bonne tonicité et synergie
  • La Sacro-Occipitale Technique, qui traitera plus la globalité des tensions des méninges, et donc aussi le bon positionnement de l’ATM
  • La technique des points gachette visant à libérer directement les hyper tonicités des muscles de la mâchoire
  • Les techniques crâniennes telle la Bio-Cranial Technique, visant la libération des adhérences méningées, le remaniement globale de la zone crâne- cervicales et des fascias.

 

 

Traitements par phyto-thérapie:

Mais lorsque l’intégrité des tissus est touchée, les meilleurs chances de retrouver des tissus sains sur cette zone sont souvent obtenues par le biais de la nutrithérapie locale, c’est à dire par l’apport de nutriments ou substances spécifiques. Ces substances auront la capacité de redonner une texture et une qualité aux tissus, si telle est la priorité.
Voici quelques traitements phyto qui pourront être préconisés par le chiropracteur sensibilisé à cette approche pour l’ATM:

  • Huile de Millepertuis dans le cas d’une atteinte, élongation ou déchirure ligamentaire
  • Le collagène  d’origine animale, potentiellement efficace dans le cas d’un ménisque lésé
  • Le silicium organique G5 en gel, qui aidera également la régénération tissulaire type ligaments ou tendons musculaires de la zone.

 

Si cet article vous a informé, Likez Partagez ou Commentez SVP!



45 Partages
Partagez
Partagez
WhatsApp