8 FAITS & STATS sur la chiropractie en France:

Romain PEISSEL chiropracteur vitaliste à Toulouse

8 FAITS & STATS sur la chiropractie en France:

26 juin 2019 infos- professionels de santé 0
courbe des revenus des chiropracteurs

De plus en plus prisée par les étudiants d’aujourd’hui, gagnant chaque année toujours plus de notoriété auprés du grand public,  la chiropractie est devenue une des profession de santé avec le plus fort taux de progression  de par son nombre de praticiens et d’étudiants en France. Que faut il savoir sur cette profession, quels chiffres clés doivent être sûs avant de se lancer en tant qu’étudiants ou en tant que patient? Nous verrons aussi quelques données concernant le bagage technique des praticiens français, leurs revenus, leur temps de travail…

 

 

 

 

1- Où sont formés les chiropracteurs français?

Lors de l’arrivée de la chiropractie en France dans les années 1950, chaque praticien installé avait suivi une formation aux Etats-Unis. Dans la grande majorité des cas, ils arrivaient du Palmer College of Chiropractic ou du New York College of Chiropractic après 4 années et 1/2 passées après un baccalauréat.

Lorsque l’école française fit son apparition dans les années 1980 à Paris, une nouvelle génération d’étudiants apparue avec des promotions d’environs 20 élèves en moyenne par année sur 6 années d’études et ce jusqu’en 2007, date à laquelle une deuxième école fut ouverte à Toulouse, une extension de la première école basée à Paris. Aujourd’hui, ces deux écoles produisent entre 100 et 170 nouveaux chiropracteurs par an, après 6 années passées dans cet enseignement post bac.

Aujourd’hui, 6 à 7 chiropracteurs français sur 10 sont issus de l’enseignement français. Les autres étudiants en provenance d’écoles européennes (Espagne, Grande-Bretagne etc..) ainsi que les étudiants U.S. doivent légalement avoir accompli 2 années d’activité après leurs études dans leur pays d’accueil pour pouvoir prétendre rentrer travailler en France.

 

d'où proviennent les nouveaux chiropracteurs

Notons que les étudiants français partis étudier à l’étranger et qui ne rentrent pas en France ne sont pas pris en compte dans ces données…

 

2- Est ce différent de l’ostéopathie ou l’étiopathie?

L’ostéopathie et la chiropractie sont nées toutes deux ..la même année! En 1895, 2 personnes (qui d’ailleurs se connaissaient) fondèrent dans le Middle-West américain leurs écoles respectives basées sur les manipulations du crâne pour l’ostéopathie et de la colonne vertébrale pour la chiropratique. Puis des recoupement techniques et philosophiques eurent lieu, et ce jusqu’à nos jours. Lire cet article sur les points communs et différences entre les 2 professions.

L’étiopathie est née d’un chiropracteur français , Dr Trédaniel qui décida de fonder son propre courant d’enseignement dans les années ’70 basée seulement sur les manipulations vertébrales enseignées aux USA…

 

3- Quelles techniques et méthodes utilisent ils?

D’un praticien à l’autre, un patient pourra trouver de grandes différences!

ll existe en effet plusieurs centaines de “techniques” à travers le monde.. En général, chacune d’elles est née d’une pensée, d’une conviction qu’a eu un jour son “découvreur”. Ce praticien décide un jour qu’un nouvel “outil” est nécessaire pour aider des patients pour qui les techniques à disposition semblent insufisantes.

On distingue 2 grands groupes de techniques chiropratiques: les techniques dites “mécanistes” et.. le reste.  La profession depuis ses débuts travaille essentiellement sur les vertèbres par le biais de manipulations. C’est ce qu’on appelle les techniques mécanistes. Il y a là des techniques manuelles de repositionnement des vertèbres, mais aussi des outils plus récents tels les “table drops” où les articulations reçoivent une vibration soudaine, des outils mécaniques tels l’Activator par exemple etc…

Ces outils sont généralement enseignés dans le cursus dit “standard” de toute formation chiropratique. On peut dire que littéralement 100% des chiropracteurs les utilisent au moins à un moment donné dans leur pratique.

De plus, en marge des systèmes académiques se déroulent un grand nombre de formations et courants de pensées visant à travailler sur l’organisme “autrement” comme par exemple:

-Des méthodes tels la Kinésiologie Appliquée, la Technique Sacro-Occipital et bien d’autres ont une vision souvent plus globale que celle proposée par les manipulations vertébrales. Ces techniques sont apprises puis pratiquées par environ 20% des praticiens dans le monde

-Des techniques dites “énergétiques” travaillant sur le champs electro-magnétique de l’organisme. Mois de 5% des praticiens les utilisent.

-Des méthodes plus récentes encore visant à traiter non pas les articulations mais les disfonctionnements neuro-émotionnels par exemple. Des techniques travaillant exclusivement sur le crâne, ou encore uniquement sur les 2 premières vertèbres cervicales. Ces méthodes ci sont pratiquées par moins de 3% de l’ensemble des chiropracteurs dans le monde.

les techniques des chiropracteurs

4- Que soigne cette profession de santé?

Traditionellement, les chiropracteurs sont perçus comme soignant des problèmes dits musculo-squeletiques. Dû à son passé et son action  en apparence purement articulaire, on se tourne volontiers vers cette profession dans le but de régler un problème qui est à priori mécanique!

On le voit sur le bagage technique des praticiens dans le graphique ci-dessus: La vaste majorité utilisent des approches mécaniques, et travaillent donc sur les problèmes associés , type maux de dos, cervicalgies, sciatiques etc…. Pourtant le champs d’action s’étend à bien plus de conditions lorsque des techniques plus récentes sont employées. Allergies, dépressions, problèmes ORL, desordres intestinaux etc, des réponses semblent possibles lorsque des approches plus “vitalistes” sont utilisées.  

Ici un article plus détaillé sur le traitement de divers problèmes de santé.

TRAUMATISMES SUITES À DES MANIPULATIONS:

Une étude parue en 2016 comparait le nombre d’AVC suite à un traitement en chiropractie et suite à d’autres types de traumatismes. Disponible seulement en anglais, la statistique concernant la profession se trouve tout en bas du graphisme..

statistiques des accidents

5- Combien sont ils en France et dans le monde?

 

On estime aujourd’hui -2019-  ce nombre à plus de 3000 en France exerçant en cabinet. Rien qu’aux États-Unis, ils sont environ 85000 et plus de 180 000 de par le monde…

 

6- Quel temps passent les chiropracteurs au travail?

Le chiropracteur est généralement en activité libérale. Selon l’activité récente ou non, la volonté du chiropracteur, le temps qu’il peut consacrer à son activité etc.. le temps passé au travail peut varier beaucoup.

On estime en moyenne qu’un praticien résidant en France travaille entre 15 et 45 heures par semaines.. Une fourchette d’activité très grande d’une personne à l’autre! Certains passent 15 minutes par patients, d’autres 45 min, selon les méthodes qu’il utilise, si il s’agit d’un nouveau patient ou non etc…

 

7- Combien coûtent les études et l’ installation professionelle?

En France, environ 60 000€ pour tout le cursus de 6 années. Les autres écoles européennes semble en général moins chères. Aux États-Unis c’est beaucoup plus! 120 000€ en moyenne par étudiants.. Ces chiffres n’incluent pas le coût de la vie pendant les études…

Quant à l’installation professionelle à proprement dite, cela dépend de l’endroit ou le cabinet se situera bien sûr. Pour une ville moyenne, si on loue un local professionnel, on peut estimer entre 8 000 et 14 000€ les charges totales lors des premières années d’activité. Ce chiffre ne baisse que rarement les années qui suivent ! Il faudra compter, après la 3ème année d’activité environ 50% de charges sur le revenu brut annuel. Ce pourcentage peut rapidement évoluer jusqu’à 60% voir 65% pour les plus gros cabinets.

Pour ce qui est du mode de communication lors des débuts d’activité, voici un diagramme qui représente assez bien les canaux qu’utilisent les chiropracteurs pour promouvoir leur travail:

statistiques des nouveaux patients

 

8- Quels revenus ont ils ?

Cela dépend entre autre de:

  • Son niveau d’ancienneté
  • Son degré de compétence
  • Sa notoriété
  • le temps pris pour une séance
  • le temps qu’il choisit ou peut passer au sein du cabinet.

 

Le tarif d’une consultation en cabinet est de:

  • 45€ à 60 € en province
  • 60 à 100€ à Paris

 

Lorsqu’une consultation est effectuée en dehors du cabinet, ce tarif est généralement majoré de 10 à 20€

Là encore ces tarifs dépendent non-seulement de la région, mais également de la durée de la séance, la notoriété du praticien etc…

 

Ici, une courbe moyenne des revenus en France par nombre de praticiens:

courbe des revenus des chiropracteurs

Si cet article vous a informé, likez, partagez ou commentez svp !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Call Now Button
0 Partages